Bienvenue dans l’air Endo du Japon medieval Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Les Vampires

 :: Premiers Pas :: Dressage :: Les Groupes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 2 Mai - 9:07
♠ Les Vampires ♠
« Important »


Les vampires sont des créatures de type morts-vivants, de fait, leur corps est froid, d'apparence rigide, leur cœur ne bat plus et respirer n'est plus nécessaire à leur survie - même si beaucoup gardent cette habitude prise durant leur vie humaine.

L'âme a disparu de leur être, de sorte que leurs émotions sont souvent exacerbées et difficilement contrôlables, nécessitant un travail de longue haleine - ou un long dressage - pour réussir à se maîtriser.

Leur peau est très sensible à la lumière du soleil, bien qu'ils puissent s'exposer à la lumière du jour. Une trop longue et régulière exposition sous l'étoile du jour amenuise peu à peu leurs forces, jusqu'à les rendre aussi fragiles que des humains et peut entraîner une maladie de la peau propres aux vampires qui abîme les tissus en les nécrosant à un rythme plus ou moins rapide dont aucun remède n'est connu à ce jour (ce qui résulte souvent par la mort de la créature qui finit par se consumer).

Devenus des bêtes muent par l'instinct dès leur mort, les sens des vampires sont amplifiés de manière générale, au même titre que leur force et leur vitesse. Leur odorat et leur ouïe s'étendent sur plusieurs mètres, voir même kilomètres pour les plus expérimentés. Leur vision est redoutablement précise et ils sont aussi nyctalopes, ce qui leur permet, dans les faits, de pouvoir chasser la nuit.

Bien qu'ils soient déjà morts, les vampires ne sont pas pour autant immortels. Outre l'exposition au soleil et la maladie qu'elle peut entraîner, ces créatures peuvent être amenées à mourir si leur tête est séparée de leur corps ou bien si leur cerveau se retrouve endommagé de manière irréversible.

Une mauvaise nutrition ne pourra jamais entraîner le décès d'un vampire, mais finira par le faire entrer dans un état léthargique où la créature se momifie lentement pour préserver son corps de la faim. Elle ne pourra bouger de nouveau que lorsqu'elle sera capable de manger à sa faim, ce qui peut prendre du temps selon la durée de la momification.

Concernant la nutrition, les vampires ne se nourrissent que de sang, même si certains sont capables de dévorer la chair par fétichisme (ils ont cependant beaucoup de mal à la digérer).

Les vampires peuvent plus facilement être blessés que tués. Malgré leur peau très résistante. Lorsqu'ils le sont, leurs plaies saignent du sang qu'ils ont consommé, ce qui forcément va les affaiblir. La vitesse de régénération de leurs blessures varie en fonction de leur alimentation et de sa régularité. Un vampire qui mange à sa faim va forcément guérir plus vite. Attention cependant : les os se réparent, les plaies se referment mais les membres perdus ne repoussent pas.

Sinon, ces créatures ont une très forte tolérance à la douleur, qui elle aussi dépend de leur état (plus un vampire sera affaibli, plus la douleur aura de chance de se faire sentir). Comme pour toutes leurs émotions et sensations, la souffrance physique peut rapidement se retrouver exacerbée à partir du moment où ils commencent à la ressentir

Contrairement à leurs griffes, les crocs des vampires sont rétractables. Ils ne les sortent en général que quand ils sont saisi par la faim ou la colère. En plus de leurs canines, leur apparence, parfois, peut elle aussi être cachée : la raison est simple, il est impossible pour un vampire de posséder un reflet ou même une ombre. Eau, miroirs, photos, etc... impossible de capturer l'apparence d'un vampire autrement que par un portrait (dessin/peinture). Ce qui est bien dommage, car leur beauté et leur charisme sont souvent sans égal. Un charme, une séduction naturelle, hypnotique couplée d'une jeunesse immuable.


Particularité : Dépendance.


Un vampire qui aura l'inconscience de boire trop souvent le sang d'un même humain (que ce soit à sa gorge ou par le biais de poches) finira par créer une dépendance à ce même sang, une dépendance impossible à soigner (en théorie) et qui devient rapidement obsessionnelle, aussi dangereuse pour l'humain que pour le vampire.

Si la personne à l'origine de la dépendance vient à périr, le vampire finit irrémédiablement par se laisser mourir inconsciemment. La seule façon de briser cette dépendance est de transformer l'humain en vampire.

A savoir que chez l'humain aussi, la dépendance a un impact : ce dernier se retrouvera soumis à la créature, développera une addiction à ses morsures et sera dans un état quasi hypnotique en la présence du vampire. Si l'humain et la créature partagent un lien autre que cette dépendance (amour, haine, etc...) le processus addictif (de l'un comme pour l'autre) peut être accéléré, ou au contraire ralenti si les deux êtres n'ont pas la moindre connexion. Par exemple, si le vampire se nourri de poches de sang : dans ce cas-là, l'humain mettra un temps fou à ressentir les effets de l'addiction, mais s'il entre en contact de manière fortuite ou hasardeuse avec la créature, il sera tout de suite attiré par cette dernière, bien plus que par un vampire lambda.
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 29/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://parislave.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endo - Time :: Premiers Pas :: Dressage :: Les Groupes-