Bienvenue dans l’air Endo du Japon medieval Fantasy
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jeu 10 Mai - 15:12

Code:
[b]Original [/b] - [i]de Maggi [/i] - [u]Isabeau Ars[/u]


Carnation : Hâlée
Taille : 1m75
Corpulence : Fine
Cheveux : Blonds
Yeux : Noire
Signe(s) distinctif(s) : Elle porte sans arrêt un grand collier fait de perle, assez grand pour qu'elle l'enroule toujours autour de son cou.
Isabeau n’apprécie guère la quasi-totalité de son espèce et si cela se devrait d’être camouflée, elle ne se prive pas de le faire comprendre par un simple regard ou quelques mots déplacés, prononcés d’une douceur inégalée. Isabeau se demande toujours pourquoi tant de mépris mais obtient toujours une toute nouvelle réponse en regardant autour d’elle. Elle aimerait que les choses se passent parfaitement, que la vie soit parfaite. Tout autant que sa chambre. C’est en sachant cela que l’on considère Isabeau comme perfectionniste et pourtant, ce n’est pas ainsi qu’elle le voit.

Isabeau aime parvenir à ses fins comme quiconque, mais la seule différence avec la moitié de son entourage, c’est qu’elle met tout en œuvre pour y arriver, quitte à « faire un peu de ménage » parmi son entourage. Manipulation et Indifférence sont donc très souvent au rendez-vous et Isabeau n’y ressent aucun scrupule, sûre de toujours faire cela pour une bonne cause pour son bien-être.

De l’égoïsme pur qu’elle sait toutefois mettre de côté quand il est question d’un sujet important, tel que l’injustice, sujet qui a le don de la mettre en rogne pour une durée longuement indéterminée. Il lui suffit simplement de considérer quelqu’un comme « partisan du mal » pour tenter de lui rendre la vie dure. Surtout lorsque cela concerne ses chères créatures favorites, les vampires. Elle ne sait d’où elle tire une telle fascination mais ce qui est sûr chez elle, c’est qu’elle n’aime nullement leur situation et s’entête à le faire comprendre à ses bonnes connaissances. « Après tout qu’aime-t-elle si l’on omet les vampires? » c’est ce qu’ils se demandent. Mais Isabeau préfère ne pas répondre à cela, que dirait-on si elle répondait le plaisir de la chair ? « Pire » encore, qu’elle adore rire et faire des farces ? Quoi qu’aimant la provocation, Isabeau préfère pour une fois se taire, car elle en aime des choses interdites aux yeux de ses parents.

À ses temps perdus, Isabeau aime écrire en sirotant un thé. Écrire ses désirs, ses pensées sous la forme d'une nouvelle ou d'un poème qu'elle ne fait lire qu'aux personnes de confiance, n'étant pas forcément des amis.
Elle aime aussi se divertir en dansant avec un bon partenaire et observer les enfants qu'elle envie tant.
Isabeau Ars
Âge : 21 ans
Nationalité : Française
Profession / études : Gérante d'un salon littéraire
Etat civil : Veuve
Situation familiale : Une mère du nom de Dorothée Ars
Un père, Abelin Ars
Et un frère, Aymeric Ars
Situation financière : Aisée
Groupe : Révolutionnaires de la Rose
Pouvoir Telekinésique : Pour les Vampires...


Isabeau aimait revenir en arrière. Faire un grand bond dans le passé, en rire ou sans une larme, en pleurer. Elle tentait de comprendre pourquoi était-elle devenue ainsi, pourquoi était-elle une jeune femme pour qui sa mère s’arrache ses cheveux à elle aussi blonds, en répétant mille fois qu’elle a raté son éducation. Isabeau se souvient n’avoir été parfaite que lorsqu’elle ne savait dire non, ce qui fut bien sûr de très courte durée.

Elle se rappelait de ce père, gérant d'une grande manufacture de porcelaine, si fier de montrer sa petite fille à leur connaissance, donnant l’image d’une petite fille parfaite, un réel cadeau des dieux comme le disait-il. Elle sait qu’il aurait aimé que cela perdure, qu’elle continue d’attirer l’admiration de ses semblables tout en restant cet ange. Elle en rit. Elle aurait aimé lui dire que l’on n’a pas toujours ce que l’on souhaite puisque ce fut le cas. Plus elle grandissait, plus elle se révélait être insolente et désobéissante. Une chance pour son frère à qui on attribuait enfin de l’attention. Désormais c’était pour lui que l’on souhaitait richesse et admiration. Il en était heureux et fier le bougre. Isabeau, elle le regardait devenir maître dans l’art de la bêtise, l’écoutait dire qu’elle n’était qu’une idiote et misait sur l’avenir pour lui rendre la pareille. Patiente la petite Isabeau qui devint une jeune fille ravissante et pour qui l’on se battait afin de devenir son époux. Répugnant pensait elle. Que l’on se batte pour elle ne la dérangeait pas, bien au contraire, mais que l’on en veuille qu’à sa beauté était une tout autre affaire. Jeune fille ne signifiait pas idiote. C’est pourquoi elle fit en sorte de retarder le moment crucial, celui qui viendrait forcément, où son père choisirait « l’homme de sa vie ». Elle devint subitement une gentille fille qui arrêtait de narguer ses camarades féminines et désobéir à son père.
Cela aussi fût de courte durée. Son fiancé, son père finit par le trouver. Un jeune noble fort détestable et fils d’un bon ami à son père. C’est à peine si elle se rappelle de son nom. Rodric ? Romaric ? Peu importe. Elle a oublié. Honte à elle dira-t-on, elle en rirait. Après tout, son objectif fût de la rabaisser et elle, sa mort tout simplement.

Souhait qui fut réalisé en 1897, lorsque l’on retrouvait son corps sans vie dans une pauvre ruelle. On disait que des brigands l’avaient dépouillé et tué par la suite. Isabeau faisait couler sur ses joues des larmes sans aucune signification le jour, pour rire le soir à l’abri de tous les regards. Pauvre Isabeau, elle a perdu son mari, la veille de son mariage, disait-on. Triste pour la petite Isabeau devenue soudainement une grande admiratrice de ces créatures aux grandes canines à présent esclaves. On ne comprenait jamais la raison d’une telle douceur à leur égard et une telle rage lorsque l’on dénigrait ces pauvres créatures. On se disait sûrement l’émotion après la mort de son mari. Elle seule sait et refuse de le dévoiler.

Bien heureuse d’être débarrassée d’un tel poids que représentait son mari et préférait se remémorer le jour où elle fit la rencontre de Joséphine, une jeune femme que l’on ne pouvait qu’admirer de par son ambition malgré son pauvre rang et son entêtement. Elle se souvient de cette amitié qui naquit entre elles avec le temps, elle se souvient du jour où elle découvrit qu’elle aussi voulait voir un jour les vampires libres mais aussi de ce jour où elle lui proposait de rejoindre elle aussi les résistants. Elle en avait entendu parler de par son père qui n’appréciait guère cette organisation et qui leur souhaitait à tous une mort imminente. Elle se rappelle avoir pris du temps à accepter, craignant qu’un jour, on la retrouve chez elle en compagnie de ses créatures mais elle finit par se décider en laissant Joséphine la guider jusqu’à ses futurs pairs afin de leur faire à tous qu’elle souhaitait se joindre à eux.

Isabeau en soupire d’aise à présent. Cela fait un an qu’elle n’était plus qu’une simple bourgeoise veuve, gérante d’un salon littérature et qu’elle vivait dans son bel immeuble à profiter des joies de la vie et qu’elle s’entêtait à essayer de faire en sorte que cela soit de même pour les vampires en leur laissant sa porte grande ouverte et en travaillant avec ses camarades en secret. Elle se sait maintenant maîtresse de son destin, laissant derrière elle ses fiançailles passées qui fut un désastre et qui ne se reproduiront s’il le faut que lorsqu’elle en aura décidé, avec son choix. Comme le serait sa descendance. Tout serait rose, s’il n’y avait que cela. Tout serait rose si sa mère ne se doutait pas de quelque chose et la laissait en paix…

A votre propos

Pseudonyme : Ofea
Âge :18 ans
Commentaire : ♥️

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 15:22
Welcome !! J'aime beaucoup ton avatar **
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 15:27
Bienvenuuuue !
J'aime beaucoup l'avatar aussi ** Et de ce que j'ai lu, ton perso et le mien ont déjà quelques points en communs B) j'irais peut être quémander un lien quand tu seras validé du coup ♥️
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 15:36
Bienvenue parmi nous. Je dis la même chose que mes compatriotesalutations et j'ajouerai même plus : bon choix de groupe. La révolution de la rose a engagé une vrai fleur.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 18:08
Merci beaucoup pour cet accueil et ravie que mon avatar plaise ♥️ Et fiche terminée.

Cyril: Je suis allée faire un tour sur ta fiche et je l'ai remarquée aussi ! Il n'y a pas de souci pour le lien, c'est avec plaisir.
Arthus:  Oh Trop de compliments ♥️

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 19:47
Ouch damned cet avatar ❤️❤️❤️❤️❤️❤️
Je regarde ta fiche et un lien s’imposera !
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 29/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://parislave.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mai - 19:54
♠ Tu es Validée ♠
« Bon jeu à toi n'hésites Pas à faire des demandes de RP et de faire un tour dans la rubrique flood. Bienvenue à Paris !»
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 29/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://parislave.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Endo - Time :: Premiers Pas :: Présentations :: Présentation Validées-