Paris en 1900, ville de tous les peches et mythes. L’existence Des vampires est dévoilée. L’humanité réussit à les dompter et les réduire à l’etat D’esclaves.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Contexte du forum

 :: Premiers Pas :: Dressage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 1 Mai - 17:37
♠ Contexte ♠
« Important »


Nous sommes à Paris dans les années 1900. La ville lumière bat son plein en accueillant l’exposition universelle. Mais un côté sombre émane de la capitale : oui, l’existence des Vampires n’est plus une rumeur.

Voilà maintenant 5 ans que les suceurs de sang se montrent au grand jour. Il y a eu des attaques conséquentes de Vampires, les humains étaient voués à l’extinction.

Mais un scientifique mena des expériences sur des cobayes vampiriques afin de trouver leur point faible. Après deux ans de lourd labeur à chercher toutes les possibilités qui pourraient maintenir les humains en vie, le Professeur Chevalier découvre leur faiblesse face au soleil et notamment ses UV.

Cette découverte a un impact sur l’avancée culturelle du pays et de la capitale : tous les lieux publics sont désormais munis d’un système de sécurité basé sur les UV. La balance entre les deux races fut alors réquilibrée.

1897, la société humaine commence une purge du nom de  « La Rose Rouge ». L’extermination des vampires débuta, avant que des pacifistes viennent mettre leur grain de sel.

Les « Révolutionnaires de la Rose » forment une organisation pour la protection des Vampires après avoir constaté que certains étaient pacifistes. Ils ne désiraient qu’une seule chose : vivre.

Le gouvernement devait trouver une solution pour éviter la guerre civile. Mais les compromis étaient difficiles à accepter surtout qu’il n’y avait aucune garantie de réussite. Le Professeur Chevalier décide de créer des colliers de sécurité à UV afin d’asservir les Vampires considérés nuisibles ou trop puissants pour être aisément dressés.

Cette pratique était de base un projet militaire pour intégrer des Vampires dans les rangs de soldats.

Mais dans le courant de l'année 1899, les vampires furent de plus en plus prisés par l’Aristocratie. Des ventes aux enchères privées fleurissaient clandestinement avant de finalement devenir légales. Les familles de la haute bourgeoisie s’arrachaient les suceurs de sang, signe de puissance, de leur noblesse et de leur richesse. Chaque propriétaire était muni d’une commande d’activation de la sécurité du collier en cas de débordement.

Les Vampires esclaves étaient marqués d’un tatouage prenant la moitié du dos représentant une croix chrétienne.

Des Chasseurs étaient formés en secret pour chasser et asservir des Vampires. La plupart du temps, ils étaient des militaires ou vétérans ayant connus et/ou travaillé sur le projet.

A ce jour, les humains ont reprit le contrôle de Paris malgré quelques Vampires qui continuent d'échapper à l’asservissement, mais au prix d'une vie passée dans la crainte, obligés de se cacher pour survivre.
avatar
Messages : 76
Date d'inscription : 29/04/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://parislave.forumactif.com
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parislave  :: Premiers Pas :: Dressage-